À TRAVERS LES YEUX… DES EMPLOYÉS DU MONT SUTTON

Par  - Catégorie: Communiqué de presse - Publié le 

SUTTON, le 29 novembre 2021 —En plus de l’annonce du nouveau salaire de départ à 15 $/h à la montagne, le Mont SUTTON s’y prend d’une toute nouvelle façon pour attirer des candidats potentiels. Comment? En illustrant, aux futurs employés, en quoi consistera leur travail une fois qu’ils seront embauchés!

 

L’idée est d’imager une journée typique des différents postes afin de comprendre, à l’aide d’articles de blogue, les tâches accomplies au quotidien, les raisons pour lesquelles les employés aiment leur travail, leurs anecdotes cocasses, etc. En ce début de campagne, trois emplois ont été retenus : la responsable aux conditions, un responsable de l’équipe de neigiste de nuit et une opératrice de remontées mécaniques.

 

À travers les yeux de Miss Météo

Le premier article à sortir fût celui de Jocelyne T., la responsable aux conditions. En voici un extrait :

 

« […] Notre Miss Météo a mis en place le système d’évaluation de la neige que nous utilisons encore aujourd’hui. Elle est la pro du lexique de la neige : neige durcit, glacée, croutée… elle saura vous expliquer la différence et évaluera mieux que quiconque ce à quoi vous attendre en altitude et au courant de la journée. […] Même retraitée, Jocelyne continue de travailler l’hiver au Mont SUTTON, mais pour quelles raisons ? « J’aime être à la montagne de bonne heure le matin, ça fait maintenant partie de ma routine. J’arrive, je suis seule, j’observe le lever du soleil et c’est magique. La montagne est paisible : il n’y a que moi et les flocons. Les matins de pleine lune sont de loin mes préférés. »»

 

Pour lire l’article au complet : https://montsutton.com/a-travers-les-yeux-de-miss-meteo/

 

À travers les yeux d’un neigiste de nuit

Ici se trouve un extrait tiré de l’article sur Paul S., un passionné de neige et un oiseau de nuit. En plus d’expliquer son travail, Paul s’exprime sur ce qu’il aime de son travail:

 

« Ce qu’il aime de son travail c’est  » la tranquillité de la nuit puisqu’on ne croise personne. De plus, la vue en haut des télésièges II et IV est juste magnifique. Les nuits claires de pleine lune, tu peux même voir Montréal au loin. » […] Les neigistes de nuit travaillent en deux équipes, soit l’équipe du haut et l’équipe du bas de la montagne. L’équipe du bas fait alors monter l’équipe du haut à l’aide des remontées mécaniques. Jusqu’aux alentours de minuit, c’est le “gros déménagement” pour toutes les équipes : c’est-à-dire qu’ils déplacent les canons à neige et préparent l’équipement selon les plans d’enneigement pour la nuit. […] Tant qu’à eux, l’équipe du bas vérifie les canons au pied des pistes en plus de s’assurer du bon fonctionnement des pompes et des compresseurs à la salle des machines. »

 

Vous voulez lire la suite : https://montsutton.com/a-travers-les-yeux-dun-neigiste-de-nuit/

 

À travers les yeux d’une opératrice de remontées mécaniques

Janis J. est avec l’équipe du Mont SUTTON depuis près de 17 ans. Une partie de sa journée se déroule normalement comme ceci :

 

« En tant que skieur ou planchiste, ce que nous nous assurons en montant ou descendant de la chaise, c’est de ne pas tomber et ainsi donner un spectacle à notre entourage. Janis a la même priorité que vous : « Je passe ma journée à accueillir les clients et à les aider. Je les observe pendant qu’ils s’installent sur le siège et j’espère repérer un problème potentiel avant qu’il n’arrive. De cette façon, je peux intervenir en conséquence.  » Être sur le qui-vive est donc primordial dans son contexte de travail. À tout moment lorsque nécessaire, elle n’a qu’à appuyer sur le bouton d’arrêt… Ça laisse aux gens le temps de bien s’installer ou de ramasser un bâton de ski échappé avant de repartir la remontée ! »

 

Rendez-vous sur notre site Web pour l’article intégral https://montsutton.com/a-travers-les-yeux-dune-operatrice-de-remontees-mecaniques

 

Encore plus

Aux articles de blogue du site Web se rajoute la présence accrue du Mont SUTTON sur les réseaux sociaux avec de belles photos de l’environnement et des employés à l’œuvre. Les semaines précédant le début de la campagne d’embauche, il y a eu des publications, annonçant les différents postes toujours disponibles, chaque jour. Même la stagiaire au marketing s’est improvisée journaliste d’un jour en publiant un article qui démontre, entre autres, à quel point elle aime l’ambiance à la montagne. Ce qui est beau dans toute cette campagne, c’est qu’on ressent le plaisir de travailler avec les pairs, on comprend pourquoi il y a tant d’employés passionnés au Mont SUTTON et on apprend qu’il y a plus d’opportunités d’emplois qu’on aurait pu l’imaginer.

 

Pour lire d’autres articles ou en savoir plus sur les emplois au Mont SUTTON, visitez le site Web: montsutton.com

Mont SUTTON,

Partagez:

Share